Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Leonarda, la honte de Valls & de ces socialistes qui ne sont plus de gauche !

Publié le par thalasrum

leonarda collegienne rom expulseeUne collégienne rom kosovare interpelée par la police dans un bus scolaire, pendant une sortie pédagogique, pour être expulsée avec l'ensemble de sa famille. Non ! Vous ne rêvez pas ! Il s'agit bien de la France du changement maintenant ! De la page tournée de l'ère Sarkozy-Hortefeux-Guéant ! De cette France qui prétend oublier le ministère de l'identité nationale, mais continue de se vanter d'avoir expulsé plus d'étranger que sous l'ère UMP !

C'est autant un problème sur le fond que sur la forme. Sur la forme, pour redonner une image positive de l'Éducation Nationale, pour lui rendre sa forme pleine & entière voulue par le ministre Peillon, il faut que l'École soit un sanctuaire ! Sans police, sans libéralisme, sans crainte pour les enfants quels qu'ils soient ! Sur la forme, on ne peut accabler ni la police, ni le préfet qui ne font qu'obéir aux injonctions du ministre Valls. N'en déplaise à ce Parti Socialiste qui se voudrait encore de gauche & pratique une politique migratoire à droite de l'UMP. Sur la forme, cette expulsion est un scandale humanitaire !

Sur le fond, le problème est aussi grave. Manuel Valls applique les préconisations de Marine Le Pen d'une immigration zéro. Le ministre de l'Intérieur entretient le fantasme d'une France riche qui n'a pas à s'occuper de ses voisins pauvres, qui construit, des murs, des barbelés, même virtuels, comme les États-Unis avec le Mexique. "La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde " s'exclamait Michel Rocard. Tant pis, ! Les pays pauvres accueilleront des plus pauvres qu'eux !

Aujourd'hui, 85% des réfugiés de toutes sortes sont accueillis par des pays pauvres. Les pays riches se barricadent en pratiquant la politique de l'autruche. Ils oublient qu'en accroissant les inégalités, ils transforment les pauvres en miséreux qui n'ont plus rien à perdre. À partir de là, toute barrière, même électrifiée ne sert plus à rien... Quand la mort est envisagée comme une situation plus enviable que la situation présente, ce n'est pas une reconduite à la frontière qui va arrêter l'envie, le risque, le fantasme, le mythe d'une vie meilleure. Lampeduza hier, Leonarda aujourd'hui. Quand donc les Valls, Hortefeux, Le Pen et Guéant de tous bords vont-ils prendre conscience de l'ineptie de leur politique ?

C'est une politique de droite, au sens historique du terme, à contresens de l'Histoire, qui s'écrit bien vers le progrès. Les régressions sont toujours finalement balayées par des révolutions.

Commenter cet article

Jean David Barthes 31/10/2013 13:51

voici notre video sur leonarda: http://www.dailymotion.com/video/x16dqnc_leonarda-reviens_news
il va de soi que le PS n'a plus rien à voir avec la gauche et que tous ceux qui accèdent au pouvoir "font de l'extrême-droite". la solution? que les citoyens de base ouvriers chomeurs etc se présentent eux mêmes aux élections: nouveau parti socialiste overblog.com